Vous êtes ici

Actualités

nettoyage des véhicules d'entreprise


Imprimer Envoyer par mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

Télécharger la fiche au format pdf 

En bref

Le lavage à domicile ou en entreprise sans installation spécifique est une activité polluante qui est interdite par la loi, car les eaux résiduelles se déversent directement dans le sous sol.

Le bilan environnemental du nettoyage de véhicules en entreprise n’est pas neutre :

  • il consomme davantage d’eau : 300 litres contre 60 l en station spécialisée.
  • l’impact environnemental est désastreux au vu des rejets. En effet, les eaux résiduelles contiennent des hydrocarbures, des phosphates, des détergents, ainsi que des polluants mécaniques.  

Par contre, une installation de lavage spécialisé dispose de bacs de décantation et séparateurs à hydrocarbures pour le traitement des éléments nocifs.

 

Les professions les plus concernées par le lavage des véhicules sont les ateliers de mécanique et vente de voiture, les entreprises de transport de personnes et les entreprises de BTP.

Pour ces entreprises, qui parfois souhaitent installer une aire de lavage dans leurs locaux, il existe des aides pour investir dans des débourbeurs déshuileurs. Ces aides sont attribuées par l’agence de l’eau, sous certaines conditions. Contacter l’UPA pour plus d’information.

Que dit la loi ? Selon le Code de la santé publique « Le fait de jeter, déverser ou laisser s’écouler dans les eaux superficielles ou souterraines, […] une ou des substances quelconques dont l’action ou les réactions entraînent, même provisoirement, des effets nuisibles » est un délit.